Fatigue anormale. Romarin et Panax.

Fatigue anormale. Romarin et Panax.

Autrefois, le romarin était infusé dans du vin ou dans du gin de grain. Une part de feuilles fraîches pour 9 parts de vin blanc par exemple. Après quatorze jours, le tout était filtré de manière à ce que seul le liquide reste et on obtenait un merveilleux remède...